Cavité de Faraday

85,00 TVA non applicable selon l’article 293 B du Code Général des Impôts

Dont éco-participation 0,20 € | Livraison comprise

Voilà une lampe vintage tout droit venue des années 60′. On la dirait sortie du film « The Party »  de Blake Edwards avec Peter Sellers.

On peut poser cette lampe debout ou couchée, les raies de lumière passent à travers les trous du luminaire pour une diffusion très structurée.

Le nom « Cavité de Faraday » nous a été inspiré par sa forme ronde et particulièrement moderne.

Vu de l’atelier : une suspension en métal chromée reconvertie en lampe à poser

1 en stock

Description

Il n’a pas été nécessaire d’associer la lampe, Cavité de Faraday, avec un autre objet pour lui permettre de revivre. En effet, il a juste fallu l’imaginer non plus en suspension mais en lampe à poser.

Cavité de Faraday pour un salon

D’abord, dans la villa maintenant tout à fait terminée, les invités se regroupent près du buffet.  Puis, l’orchestre joue dans un coin de la très grande pièce. Un saxophone langoureux et une contrebasse s’harmonisent sur le rythme du son des balais qui caressent la caisse claire.

Une très large baie vitrée bordé la pièce, elle est grande ouverte ce soir de réception. D’un côté, la piscine enjambe les deux espaces, la terrasse et le salon. Cette incroyable piscine qui débute en ruisseau dès l’entrée dans la maison. De l’autre, le piano est disposé sur une sorte d’esplanade située au-dessus du bassin.

Dans le jardin aux allures très exotiques, on a disposé des lampadaires au grès des palmiers et des plantations de bambous. De cette façon, ils créent un décor d’ombres et de lumières qui invite au voyage.

Des chaises longues sont posées ça et là pour profiter de la nuit, de toute la nuit.

La modernité comme art de vivre

Ici, la modernité n’est pas un vain mot. Nos hôtes puisent leur inspiration dans les prestigieuses expositions rassemblant les designers de la modernité et du Pop Art. Autour de la table de la salle à manger, on distingue des chaises signées Panton. il est le créateur génial du mobilier en plastique moulé. Près du salon, à proximité du bassin, plusieurs fauteuils Mushroom prennent place  près d’une table basse de Eero Saarinen. Rien moins que la très célèbre table basse tulipe du grand designer d’origine finlandaise.

Au-dessus de la table, on remarque un luminaire en suspension, chromé et brillant. Une sphère percée d’orifices comme autant de hublots d’un module de vaisseau spatial. Vous reconnaissez ce lustre qui, quittant son orbite en 1978, a trouvé à se poser comme une lampe de table dans une décoration à la tendance vintage .

Le côté vintage de cette lampe est tellement évocateur qu’il est nullement besoin de le réinventer. Elle convient parfaitement à une décoration actuelle qui allie design, vintage, ancien, moderne.

Cavité de Faraday pour une Lumière

Son nom, Cavité  de Faraday, nous entraine dans une histoire physique. Une cavité Faraday est un piège à électrons formé d’une capsule de métal. Exactement la forme en capsule de cette lampe avec le piège à électrons formé par l’ampoule qui donne la lumière. Trêve de plaisanterie, nous aimons ce nom car Faraday est né au Siècle des Lumières. Il travaille sur les questions de chimie et d’électro-magnétisme. Il est à l’origine de la modernisation des brûleurs à gaz des laboratoires de chimie. Une modernisation qui sera aboutie quelques années plus tard avec le fameux bec Bunsen.

Autre originalité, Faraday est le découvreur du benzène, un gaz dont le nom n’a rien à voir avec le bec dont il est question ci-dessus. C’est rigolo ça ?

Informations complémentaires

Poids 5 kg
Dimensions 50 × 50 × 60 cm