L’Artésien

175,00 TVA non applicable selon l’article 293 B du Code Général des Impôts

Dont éco-participation 0,45 € | Livraison comprise


L’Artésien est un luminaire conçu avec des objets recyclés parce que l’upcycling, le recyclage, c’est une idée de cadeau de Noël drôlement écologique.

pot à laitVu de l’atelier : cette lampe est faite avec une hélice de moteur de bateau, elle surmonte une tige de cuivre. Le socle est le couvercle d’un ancien pot à lait en aluminium. Tout cabossé, les traces laissées par l’usage donnent à penser qu’il a vu beaucoup de trajets vers la ferme.

 

Son hélice nous conte une journée de pêche en mer.

1 en stock

Description

Un luminaire qui raconte une histoire de bateau

bateau de pêche pour l'artésien

L’Artésien, le navire, c’est l’histoire d’une hélice perdue sur un marché. Elle se voyait encore comme un objet utile. Mais comme quoi ? Une lampe, lui dis-je. Cela ferait le complément d’une jolie décoration.

D’une hélice de bateau à moteur, elle devint un navire de guerre pour bataille navale avec canons en fonte de fer, gréments de pin, voiles en chanvre, boulets chauffés au rouge et poudre explosive.

L’hélice porte de nombreuses marques. Elle a tourné, parcouru bien des milles nautiques avant de s’arrêter pour un repos bien mérité d’une lampe qui se pose, elle nous raconte une histoire : tous montent à bord du bateau de pêche d’Yves-Marie, les petit-enfants et sa fille. On reviendra avec la marée. On sait que les casiers posés la veille sont pleins. La journée va être fatigante mais la récompense sera à la hauteur des efforts. Car on sait que ce soir on mangera de la langouste et du crabe, quelques bulots. Maryvonne nous fera sa mayonnaise.  La journée va être bien remplie !

Les traces

Nous l’avons laissé l’hélice avec toutes ses marques et sa peinture écaillée, elles sont ses lettres de noblesse. Elles racontent l’eau salée, les algues, les crabes, les vagues, le clapot, la rencontre avec les petits rochers. L’eau froide de l’hiver et plus douce de l’été, le tangage du bateau, les jurons du « capitaine », les cris des enfants.

Ce luminaire nous raconte tout ça et tellement plus, l’Artésien, un navire bien plus gros qu’un bateau de pêche et beaucoup moins inoffensif a inspiré le nom de ce luminaire, voici son histoire.

L’Artésien, un navire de guerre

Pour d’autres l’Artésien n’est pas une lampe, c’ est un navire de guerre de la seconde moitié du XIIIème siècle. Il vient renforcer la marine française à la suite de la guerre de Sept Ans qui oppose la France à la Grande Bretagne concernant les colonies détenues en Amérique du Nord. Ce bateau possède 64 canons. Or il est courant de compter un équipage total avec un ratio de 10 hommes par canon. Ce qui porte le nombre de personnes à 640 sans compter les officiers de bord.

Ce bateau ira ensuite sur un autre théâtre de bataille navale, celui de la guerre d’Indépendance des Etats Unis. La Bataille d’Ouessant sera l’un de ces théâtres opposant les Etats Unis au Royaume de Grande Bretagne.

Devenu obsolète par un nombre insuffisant de canons, il sera démoli en 1792. Auparavant, il a été fabriqué une maquette démontable dans un but pédagogique, elle est actuellement exposée à Versailles à la galerie de Trianon.

Source Wikipedia

Caractéristiques

Poids du luminaire3 kg
RéférenceRéf 1019.04 
Lot10/2019 
Type de douilleE14 
Puissance max15 Watts
Classe isolationClasse I, luminaire avec une isolation principale reliée à la terre 
Hauteur30 cm
Largeur21 cm
Matériaux utilisésMétaux 
Longueur21 cm
Nombre de douilles
CordonEffet soie 
Etiquette énergie